Série – Normalize, Sterilize

Née en 1988, vit et travaille à Paris.

D’abord, il y a ce nom qui résonne comme une promesse, promesse de se faire mordre par une créature mystérieuse et envoûtante par une nuit de pleine lune : Cheyenne Schiavone : nom exotique aux consonances électriques et Rock’n’roll, saupoudré d’un parfum sulfureux.

Et puis, on découvre l’Artiste… majestueuse, à la hauteur de la promesse. Et très vite, on comprend que Cheyenne fait partie de celles et ceux dont l’authenticité n’a d’égale que l’efficacité ; son Art, ses Arts devrait-on dire, l’attestent : le dessin bien sûr, incisif, provocateur et percutant, cachant derrière un trait remarquablement cru, marqué par la culture ‘trash’ et ‘rock’n’roll’, une « pudeur impudique » pour reprendre les mots de Frédéric Vignale à son égard. Mais aussi la comédie, l’écriture de scénarii, la photographie et le DJ’ing. Autant d’amours qui viennent enrichir et asseoir l’univers doucement déjanté, mais jamais forcé, de cette artiste d’une grande polyvalence.