Figures de notes

Au gré de ses recherches, Bakner met en place des séries fondées sur des illusions et des transpositions d’œuvres d’art. Il invite le public à se poser la question de sa propre perception et à se défaire de ses certitudes.
Tout en préservant les droits de l’émotion, Gérard Bakner met en scène le fond et la forme de ces œuvres, pour en donner une nouvelle lecture au spectateur.

Plus que des réponses, Bakner apporte des questions.

Il applique aux couleurs, aux tableaux ou aux objets du quotidien, des principes mathématiques complexes ou des illusions d’optique pour inviter le spectateur à découvrir d’étranges coïncidences ou phénomènes.
Bakner travaille à la frontière exacte entre le perceptible et l’imperceptible, le compréhensible et l’inexpliqué.