Série – City

Né en 1944, Aki Kuroda vit et travaille à Paris.

Internationalement connu, en particulier pour ses univers “Cosmogarden ” & “Cosmocity”, Aki Kuroda nous trace le parcours original et aérien d’un “jardinier cosmique” comme il aime se définir lui-même. A travers son oeuvre (peinture, sculpture, vidéo, performance, installation sonore) et comme l’écrit Anne Kerner « Il présente un univers quotidien, remodelé par ses yeux, où la ville, aux formes trop rationnelles, devient un espace de rencontre entre les spectateurs et les créateurs… Aki Kuroda explore la géographie urbaine et la place de l’Homme dans cet univers complexe ».
Loin de restituer une œuvre dans laquelle l’influence de la ville serait une évidence, l’univers complexe et tellement personnel d’Aki Kuroda, donne naissance à une création riche et variée dans laquelle l’artiste place la ville à la croisée de ses expériences, à celle d’une mythologie empreinte à la Grèce de Minos et Minotaure et, bien évidemment, à son propre imaginaire.
« Le mot clé de mon travail est « inside out/ Outside in »… Vous savez, j’aime me promener en ville. Celle-ci m’envahie. Et, au bout d’un moment, c’est mon esprit qui vient à elle. Une sorte d’intériorité qui sort. Là, je crée mon coin secret. C’est un endroit où la vie quotidienne devient plus forte, plus dynamique. Car je ne suis ni japonais, ni français. Je suis déraciné. Donc j’ai besoin d’avoir toujours le sentiment de vivre de manière plus dynamique avec cette ville qui devient de plus en plus mon sujet ».
Aki Kuroda